Icon - Defense des Intérêts

Défense des intérêts

Étape 1 – Assurez-vous de vous faire entendre


La première étape pour éliminer le projet de loi C-27 consiste à communiquer avec votre député.


Les députés doivent représenter les intérêts des électeurs de leur circonscription, et cela signifie écouter ce que ces derniers ont à dire. À titre d’électeurs, vous devriez leur faire savoir exactement ce que vous pensez du projet de loi C-27 et de la sécurité de la retraite, et les exhorter à rejeter cette mesure législative. Ne sous-estimez pas le pouvoir d’un courriel. Considérez-le comme une évaluation du rendement. Lors de la prochaine élection, vous devrez décider si vous voulez appuyer le travail de votre député en votant pour lui, ou non. Votre courriel permet à votre député de connaître votre position sur cet enjeu et ce que vous attendez de lui.


Pour communiquer avec votre député, utilisez le formulaire ci-dessous. Nous avons déjà rédigé un message pour vous, mais n’hésitez pas à écrire le vôtre.


Lorsque vous exprimez votre opinion sur le projet C-27, n’oubliez pas ces points clés et les mesures que vous lui demandez de prendre :

  • Les pensions représentent une rémunération différée et les employés ont déjà rendu leurs services en contrepartie. Il est mal et injuste de manquer à la promesse sur les pensions. Une entente est une entente
  • Ce qui arrive en ce moment aux pensions des employés de Sears est honteux. Malheureusement, le cas n’est pas rare. Lorsqu’une entreprise fait faillite, les grandes banques et les cadres bien payés sont en première ligne, pas les employés et les pensionnés.
  • S’il est adopté, le projet de loi C-27 permettra aussi aux employeurs de modifier les régimes de retraite des employés, même si l’entreprise n’est pas en difficulté financière. La législation n’est pas seulement injuste, elle est également dangereuse. Si nous permettons aux employeurs de modifier rétroactivement les ententes sur les pensions, qu’arrivera-t-il ensuite?
  • Le ministre des Finances a déposé le projet de loi C-27 et a reçu des chèques de paye d’un organisme qui a exercé des pressions en faveur de cette législation et qui pourrait en tirer profit. Même s'il a techniquement été acquitté des allégations de conflit d’intérêts, qui donc profitera vraiment de cette législation?
  • Si ce gouvernement défend la classe moyenne, comme il le prétend, il rejettera immédiatement le projet de loi C-27 et remédiera aux failles de notre système de pensions qui permettent aux entreprises de profiter de leurs employés et de leurs retraités.

 

Prêt pour la première étape?