En bref

Plan stratégique

L’Association a un nouveau plan stratégique triennal pour 2017 à 2019 qui est entré en vigueur le 1er janvier 2017.

L'un des changements primordiaux apportés à la mission, à la vision et aux valeurs de l'Association est l'élargissement de notre point de mire original sur les retraités fédéraux, qui consiste désormais à protéger la sécurité du revenu et des soins de santé à la retraite pour tous les Canadiens. Ce rôle élargi donne à notre Association une position de chef de file dans le paysage de la retraite et sert davantage les intérêts de nos membres.


Vision         

Tous les Canadiens profitent d’une retraite digne et dans la sécurité. 


Mission

Améliorer considérablement la qualité de la retraite et la sécurité de nos membres et de tous les Canadiens à la retraite grâce à la défense de leurs intérêts et à la prestation de services.

Valeurs

  • Respect
  • Responsabilisation
  • Intégrité
  • Leadership
  • Service

Cadre Stratégique

Graphique représentant le cadre stratégique 2016-18 et les objectifs sont décrits dans les cinq sections suivantes.  Section numéro un:  valeurs.   Section numéro deux: vision et mission.  Section numéro trois:  Les quatre piliers du cadre stratégique.  Pilier numéro un : Securité du revenu pour nos membres.  Pilier numéro deux :  Soins de santé pour nos membres.  Pilier numéro trois— Sécurité du revenu pour tous les Canadiens.  Pilier numéro quatre— Soins de santé pour tous les Canadiens.  Section numéro quatre: Buts stratégiques:  But numéro un : Nos pensions sont protégées. But numéro deux : Nos prestations de santé sont protégées. But numéro trois: Les anciens combattants sont soutenus (role de soutien).  But numéro quatre:  La sécurité de revenu de retraite es améliorée (role de soutien).  But numéro cinq:  La stratégie nationale sur les aineés est mise de làvant (role de soutien).  Section cinq:  Les buts habilitants.  But numéro un:  Augmenter notre effectif.  But numéro deux:  Améliorer le recruitment et l'engagement des bénévoles.  But numéro trois:  Améliorer les communications internes.  But numéro quatre:  Améliorer la formation des bénevoles.