Nouvelles et opinions

Le président de la section de Hamilton remet les pendules à l’heure

18 décembre 2017

Un journal et une tasse de café sur une table en bois.


Le 11 décembre, le président de la section de Hamilton Michael Walters a répondu à une lettre d’opinion publiée pour les Fêtes dans le journal Ancaster News (en anglais) par Filomena Tassi, députée de la région de Hamilton.

 

Même si le gouvernement libéral a progressé dans le dossier des aînés, et que Retraités fédéraux appuie les améliorations apportées à la SV, au SRG et au RPC, la députée semblait oublier le projet de loi C-27 lorsqu’elle félicitait son gouvernement pour avoir rendu la retraite plus sûre pour les aînés de la classe moyenne.

 

Dans l’esprit du temps des Fêtes, Retraités fédéraux encourage les Canadiens à écrire au ministre des Finances et à leur député local, pour leur demander d’exaucer notre souhait pour Noël : le retrait définitif du projet de loi C-27.

 

Joignez-vous à nous dans notre campagne pour donner aux pensionnés les Joyeuses Fêtes qu’ils méritent et envoyez votre message dès maintenant.


Lisez la version publiée ici (en anglais seulement).

 

Madame la députée de Hamilton-Ouest—Ancaster—Dundas,

 

Joyeuses Fêtes!

 

J’ai lu votre lettre dans le journal Ancaster News de la semaine dernière. Tout comme vous, je me réjouis de passer les Fêtes dans notre merveilleuse ville. Je conviens également que les bonifications et améliorations à la SV, au SRG et au RPC étaient positives et fort nécessaires.

 

Je suis toutefois perplexe devant les affirmations suivantes de votre lettre :

  • « L’une des principales priorités de notre gouvernement consistait à veiller à ce que les aînés de la classe moyenne bénéficient d’une retraite assurée, stable et digne après une vie de travail. »
  • « Nous aidons les gens à mieux planifier leur retraite et à améliorer leur qualité de vie, aujourd’hui et demain. »
  • « Nous travaillons présentement à offrir aux aînés les conditions leur donnant des années de santé et de sécurité après la retraite. »

 

Alors que votre gouvernement a progressé dans certains dossiers, je pense que vous oubliez peut-être une autre initiative mise de l’avant par votre gouvernement touchant les aînés, et ses ramifications ne sont pas du tout positives ou ne concordent avec aucune des déclarations ci-dessus.

 

Déposé par le ministre des Finances, le projet de loi C-27 est une législation extrêmement problématique qui permettrait aux sociétés d’État et aux employeurs sous réglementation fédérale de faire pression sur leurs employés pour qu’ils renoncent à leurs régimes de retraite à prestations déterminées au profit de régimes de retraite à prestations cibles. Pendant les périodes difficiles, les prestations cibles peuvent être réduites, offrant ainsi moins de sécurité de la retraite aux pensionnés. Cela constitue exactement le contraire d’aider « les gens à mieux planifier leur retraite » et de créer les « conditions leur donnant des années de santé et de sécurité après la retraite ». 

 

Et, lors de la dernière élection, le premier ministre Trudeau a dit à l’Association nationale des retraités fédéraux que les régimes à prestations déterminées « qui ont déjà été payés par les employés et les pensionnés, ne devraient pas être rétroactivement convertis en [régimes à prestations cibles] », et que le faire est « inacceptable » et « erroné, en principe ». Et pourtant, c’est exactement ce que le projet de loi C-27 permettrait : les mesures proposées par cette législation nuiraient à la classe moyenne.

 

Des milliers de Canadiens ont communiqué avec leurs députés, le ministre des Finances et le premier ministre, demandant à ce gouvernement de respecter sa promesse aux pensionnés et de retirer le projet de loi C-27. Même si ce projet de loi est devenu un sujet brûlant dans les médias au cours des derniers mois, il n’a connu aucun mouvement au Parlement depuis plus d’un an.

 

Dans l’esprit du temps des Fêtes, je vous écris pour vous rappeler, à vous et à votre gouvernement, que les pensions représentent une rémunération différée et les employés ont déjà rendu leurs services en contrepartie. Ne pas honorer une entente sur les pensions revient à être cambriolé, laissant une coupe d’amertume à la place de votre épargne-retraite.

 

Cette année, ma liste de souhaits pour les Fêtes est très simple. Je ne veux vraiment qu’une seule chose et j’espère que vous, ainsi que le ministre des Finances, me la donnerez.

 

Retirez le projet de loi C-27 et donnez aux retraités le temps des Fêtes qu’ils méritent.

 

Meilleurs vœux,

 

Michael Walters, président
Section Hamilton et région, Association nationale des retraités fédéraux