Nouvelles et opinions

Le président et la directrice de la défense des interêts représentent Retraités fédéraux devant un Comité parlementaire

05 octobre 2017

Plus tôt aujourd’hui, le président de l’Association nationale des retraités fédéraux, Jean-Guy Soulière, et la directrice de la défense des interêts, Sayward Montague, ont discuté d’une Stratégie nationale pour les aînés avec les membres du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées de la Chambre des communes. 


Ils ont tous deux comparu pour épauler le Comité par rapport à son étude intitulée Promotion de l’intégration et de la qualité de vie des aînés canadiens. L’étude porte sur l’accès à un logement abordable et accessible, la sécurité du revenu pour les aînés vulnérables et les programmes communautaires visant à promouvoir l’inclusion sociale et à reconnaître les déterminants sociaux de la santé - es déterminants tous interreliés et constituant des éléments clés d’une Stratégie nationale pour les aînés.


« Je ne peux penser à une question plus importante, pour les retraités du Canada et leurs proches, que la création d’une Stratégie nationale pour les aînés, une stratégie qui assurerait la coordination des programmes et des politiques », a déclaré M. Soulière. « Et c’est une stratégie qui fera en sorte que les aînés canadiens continueront d’être influents, tout au long de leur retraite. » 


En plus d’une Stratégie nationale pour les aînés qui comprend des soins à domicile coordonnés, des soins palliatifs et des soins de fin de vie nationaux, ainsi que des investissements dans l’infrastructure pour répondre aux besoins résidentiels des aînés, M. Soulière a souligné l’importance de la sécurité du revenu de retraite et de la protection des pensions de retraite gagnées. La sécurité de la retraite gagnée par les Canadiens qui ont accumulé des prestations de retraite déterminées risque d’être érodée si le projet de loi C-27 est adopté, ce qui va à l’encontre des objectifs de la Stratégie nationale pour les aînés. 

M. Soulière a également demandé au gouvernement de nommer un ministre responsable des aînés, tout comme nous avons un ministre de la Jeunesse. Les Canadiens comprennent le besoin d’un ministre responsable de la Jeunesse : les jeunes, après tout, sont l’avenir du Canada. Mais les aînés, qui représentent la plus forte croissance démographique au Canada ayant plus que jamais l’occasion de contribuer, devraient avoir une voix dédiée à la défense de leurs besoins uniques au sein du gouvernement, en veillant à ce que nous examinions toujours les décisions sur les politiques publiques du point de vue des aînés. 

« Permettez-moi de conclure en reprenant les sages propos du Dr Samir Sinha, chef du Service de la gériatrie à l’Hôpital Mount Sinaï de Toronto, et auteur de la stratégie pour les aînés du gouvernement de l’Ontario », a déclaré M. Soulière. « ’Le vieillissement n’est pas une maladie. C’est un triomphe.’ Et j’ajouterais : Préparez-vous à une nouvelle définition de la retraite. Faisons bien les choses.

Jean-Guy Soulière et Mona Fortier, députée d'Ottawa-Vanier

Le président de Retraités fédéraux Jean-Guy Soulière (à g.) et la députée Mona Fortier (à d.)