Être aidant naturel tout en prenant soin de vous

First Health Care (disponible en anglais seulement)
 

Pour de nombreux Canadiens, être aidant naturel représente un travail à temps plein. Et, si vous avez déjà d'autres responsabilités, comme une famille et un autre travail à temps plein, il est facile de vous faire passer en dernier.

Les aidants naturels ne devraient pas sacrifier leur propre bien-être et risquer l'épuisement. Si vous êtes épuisé, vous ne serez pas d'une grande aide pour votre être cher. Vous devez prendre soin de vous.

  • Établissez des priorités. Vous avez plus de choses à faire dans une journée que vous avez de temps pour les faire. Concentrez-vous donc sur celles qui sont essentielles et laissez les autres aller. Ce ne sera pas la fin du monde si vous remettez le nettoyage du cabanon aujourd'hui ou omettez d'organiser une fête.
  • Déléguez. Vous ne pouvez pas tout faire vous-même. N'essayez alors donc pas de le faire. Demandez de l'aide pour des tâches précises à d'autres membres de la famille et à des amis. Demandez à votre frère de faire l'épicerie ou à un voisin de surveiller certaines choses pendant que vous prenez une pause.
  • Obtenez du soutien. Vous pourriez estimer que vos amis ont de la difficulté à comprendre ce que vous vivez en tant qu'aidant naturel. Cherchez donc des personnes qui comprendront; devenez membre d'un groupe de soutien aux aidants naturels, vous y aurez une oreille attentive et des conseils pratiques.
  • Obtenez de l'aide psychologique. Être un aidant naturel est intense, épuisant sur le plan émotif et entraîne souvent un isolement. Cela peut vous faire courir un risque accru de développer de l'anxiété et une dépression. Si vous vous sentez dépassé, consultez un conseiller ou un thérapeute.
  • Occupez-vous de votre santé. Le fait de passer tant de temps à vous inquiéter de la santé de votre être cher pourrait vous faire oublier la vôtre. Ne laissez pas cela arriver. Vous devez consulter régulièrement votre médecin, bien manger et dormir suffisamment.
  • Restez en contact. Le fait de se concentrer sur un membre de votre famille malade à titre d'aidant naturel peut avoir un effet négatif sur vos relations avec vos amis, votre conjoint ou votre conjointe et vos enfants. Faites des efforts conscients pour rester en contact avec les personnes qui vous sont chères. Vous avez besoin de leur amour et de leur soutien.
  • Songez à prendre congé. Pour de nombreux aidants naturels, prendre congé n'est pas une option envisageable du point de vue financier. N'oubliez toutefois pas que les lois fédérales et provinciales sur les aidants naturels vous permettent de prendre jusqu'à 12 semaines de congé sans solde pour prendre soin d'un membre de votre famille malade.
  • Restez actif. Il peut être difficile de respecter un programme d'exercices lorsque vous êtes un aidant naturel. Cependant, prendre du temps au cours de la semaine pour de l'activité physique aidera à améliorer votre humeur et à augmenter votre énergie.
  • Pardonnez-vous. À titre d'aidant naturel, vous serez parfois frustré par rapport à votre être cher et vous ressentirez de la colère et de l'amertume. Ce sont des sentiments naturels. Ne vous reprochez pas de les ressentir.
  • N'oubliez pas vos limites. Tout ce que vous pouvez faire, c'est aider. Un aidant naturel ne peut pas à lui seul assurer la santé, la sécurité et le bonheur d'une autre personne à chaque seconde de chaque jour.
  • Prenez des pauses. Si vous vous poussez trop, vous vous épuiserez. Essayez donc d'intégrer de petites pauses chaque jour et de faire quelque chose de spécial pour vous chaque semaine. Allez voir un film avec un ami, faites-vous masser ou allez nager.
  • Renseignez-vous sur les soins de relève. Les soins de relève aident les aidants naturels qui ont besoin d'une pause. Cela peut faire la différence et vous permettre de continuer à être un aidant naturel. 

Prendre soin d'un être cher est une tâche exigeante et gratifiante. Pour pouvoir le faire longtemps, les aidants naturels doivent prendre particulièrement soin d'eux, connaître leurs limites et demander de l'aide quand ils en ont besoin. Pour en savoir plus sur les services offerts aux personnes âgées dans votre province, communiquez avec votre secrétariat provincial des aînés.