L'Irlande

Laura Byrne Paquet

                                                                                                                                                                                      Dublin      

Ficher le camp, c'est tout ce que nous voulions. Mais Cork s'en fichait complètement!

Trêve de plaisanterie, mon mari et moi voulions tout simplement longer le littoral sud pour aller voir la péninsule Dingle, à l'ouest, en partant de Cork. Et nous étions complètement perdus. 

Toutefois, chaque personne consultée s'empressait de nous indiquer le chemin. Malheureusement, cet empressement ne se traduisait pas nécessairement par de solides connaissances de l'itinéraire à suivre.

À un moment donné, nous avions lancé un hourra en voyant un panneau routier nous remerciant d'avoir visité Cork... et éclaté de rire lorsqu'un autre panneau routier nous a souhaité la bienvenue cinq minutes plus tard.

Un conseil : N'escomptez pas faire des trajets de plus longue durée que vous le feriez au Canada. Si vous ne vous perdez pas, vous vous garerez probablement toutes les cinq minutes pour prendre des photos ou, à la campagne, pour laisser passer un troupeau de moutons. Et même si vous avez une personnalité de type A classique, je peux presque vous garantir que vous n'y verrez aucun inconvénient après un ou deux jours.

En passant, nous avons réussi à nous rendre à Dingle, et je recommande vivement cette superbe péninsule. En plus d'être un endroit où vous entendrez probablement du gaélique dans la rue, c'est également un haut lieu de musique traditionnelle. Et de nos jours, vous pouvez emprunter une route flambant neuve de 2500 kilomètres appelée Wild Atlantic le long des littoraux sud et ouest, de Cork à Malin Head dans le comté de Donegal, tout en prenant toutes les pauses golf que vous désirez, pour jouer dans certains des parcours les plus réputés dans le monde.

Et voici quelques autres endroits qui valent le détour.

 

La belle Dublin

Bon nombre de Canadiens arrivent en Irlande par Dublin, et cette belle ville mérite qu'on lui consacre quelques jours. Parcourez le parc St. Stephen’s Green, allez voir le Livre de Kells, ou Grand Évangélinaire de saint Colomba, un chef-d'œuvre enluminé conservé à la bibliothèque du Trinity College, sans oublier de visiter la Galerie nationale d'Irlande et le Musée national d'Irlande. Si vous avez envie d'une bière, demandez à un passant de vous recommander un bon pub (tous les guides recommandent le quartier Temple Bar, mais il est bruyant, bourré de touristes et excessivement cher).

 

Le nord de l'Irlande

Le nord de l'Irlande fait part du Royaume-Uni, mais sa frontière avec la République d'Irlande est pratiquement invisible. Les touristes ne remarqueront guère que la devise passe de l'euro à la livre en allant dans une boutique.

Belfast mérite une visite, particulièrement pour les mordus d'histoire. Le centre Titanic Belfast raconte l'histoire du fameux vaisseau du même nom, construit par le chantier maritime Harland & Wolff de Belfast. Pour un aperçu de l'histoire plus récente, déambulez dans Belfast, pour voir les nombreuses murales politiques. Au sortir de Belfast, la route côtière Antrim vous mènera à la Chaussée des Géants, une formation volcanique d'environ 40 000 colonnes basaltiques avançant jusque dans la mer. 

 

Prévoyez votre voyage

Pour en savoir plus, visitez www.ireland.com/fr-ca/.