Frais de soins de santé

Himani Ediriweera

 

Sympathique médecin

 

Comment pouvez-vous rendre les frais de soins de santé moins pénibles?

Quand vient le temps de la saison des déclarations de revenus, de nombreuses personnes négligent des réclamations leur permettant d'économiser au détriment d'un précieux remboursement. Les frais médicaux et les cotisations à un régime de soins de santé privé peuvent réduire votre revenu imposable.
 

Frais médicaux

Conserver tous ses reçus médicaux peut sembler décourageant, mais chaque facture est à votre avantage.

Vous pouvez réclamer des frais médicaux payés sur une période de 12 mois consécutifs qui se termine au cours de l'année courante. 

Des crédits d'impôt s'appliquent à de nombreux frais médicaux. Ces frais comprennent les prescriptions et les médicaments sur ordonnance, les frais de déplacement pour les personnes à mobilité réduite, les climatiseurs pour celles souffrant de maladies chroniques, les produits sans gluten pour celles atteintes de la maladie cœliaque et même la marijuana médicinale.

Certains frais médicaux ne sont toutefois pas admissibles. Ils comprennent les suppléments, les programmes de santé, les aliments biologiques, les chirurgies esthétiques, comme les chirurgies dentaires, les procédures de remplacement capillaire, les injections de remplissage et la liposuccion, les systèmes personnels de réponse ainsi que les régimes provinciaux et territoriaux de soins de santé.
 

Combien pouvez-vous réclamer?

Le gouvernement déduira le moins élevé des montants suivants : 3 % de votre revenu net ou 2 171 $, lors du calcul de votre réclamation de frais médicaux. À la ligne 330, vous pouvez réclamer vos frais médicaux admissibles, moins la déduction, pour vous, pour votre époux/épouse ou pour votre conjoint/conjointe de fait et pour vos personnes à charge.
 

Frais médicaux des personnes à charge

Les personnes à charge comprennent les enfants ou les petits-enfants nés avant 1996, les parents, les grands-parents, les frères et sœurs, les tantes, les oncles, les nièces et les neveux qui étaient des résidents canadiens au cours des 12 mois que couvre votre réclamation. Les mêmes déductions, le moins élevé des montants suivants : 3 % de votre revenu net ou 2 171 $, s'appliquent aux frais médicaux admissibles de votre personne à charge.
 

Cotisations à un régime de soins de santé

Ce que certaines personnes ne savent pas c'est que les cotisations effectuées à un programme de services de santé privé, comme une assurance-maladie complémentaire ou un régime de soins dentaires, peuvent être réclamées. Donc, si vous êtes un retraité qui paie des soins de santé par le biais de déductions, vous devez remplir la case 135 de votre relevé T4. Les cotisations à un régime de soins de santé versées par votre employeur, et non pas par vous, ne sont pas admissibles. De plus, les régimes de soins de santé publics offerts par les provinces ou les territoires, comme l'Assurance-santé de l'Ontario, le Régime d'assurance-maladie du Manitoba, le Régime d'assurance-santé du Yukon ou le Medical Services Plan de la Colombie-Britannique, ne sont pas admissibles.
 

Crédit d'impôt pour personnes handicapées

Le Crédit d'impôt pour personnes handicapées est un crédit autonome et ne fait pas partie des frais médicaux. Pour réclamer des frais admissibles en vertu du Crédit d'impôt pour personnes handicapées, vous devez d'abord soumettre un Certificat pour le crédit d'impôt pour personnes handicapées au gouvernement. Ce formulaire doit être rempli par un professionnel qualifié. Le crédit pour personnes handicapées est un crédit d'impôt non remboursable qui vise à alléger le fardeau financier en réduisant le revenu imposable des personnes ayant de graves déficiences. Si vous êtes admissible au crédit, vous pouvez réclamer jusqu'à 7 766 $.

Les frais médicaux sont parmi les nombreux crédits qui vous permettront de réduire votre impôt fédéral. Réclamer ces frais de soins de santé les rendra moins pénibles.