Les aînés du Canada aujourd’hui

Un couple d'aînés dans un parc

La population des aînés du Canada a augmenté de 20 % depuis 2011, alors que la génération des bébés-boumeurs commence à prendre sa retraite. Il y a maintenant plus de Canadiens de plus de 65 ans que de moins de 15 ans.

Les gouvernements provinciaux et un nombre croissant d’administrations municipales le reconnaissent et adaptent les politiques sociales et de santé à une nouvelle réalité. Malheureusement, les soins prodigués aux Canadiens âgés ne sont pas uniformes d’un bout à l’autre du pays.

Tout comme le gouvernement fédéral a mis en place un système public de soins de santé il y a 50 ans, il est maintenant temps pour Ottawa d’adopter une stratégie nationale pour veiller à ce que la qualité des soins que reçoivent les aînés canadiens ne dépende pas de leur code postal.

 

Enfin des progrès

 

Nous n’y sommes pas encore. Mais, au cours des derniers mois, nous avons franchi plusieurs étapes concrètes vers la création d’une stratégie nationale pour les aînés.

Commençons par la reconnaissance publique, de la part du ministère des Finances du Canada, que notre population vieillissante continuera d’exercer des pressions sur les deniers publics en raison de la hausse des coûts sociaux et de santé. Les décideurs et les élus du gouvernement fédéral se préoccupent enfin du vieillissement.

C’est pour cela que la Chambre des communes a voté l’adoption d’une motion du député Marc Serré visant à élaborer une stratégie nationale pour les aînés. Couronnée de succès, cette motion a mené à la réalisation d’une étude par un comité permanent des Communes sur la qualité des soins de santé et des services sociaux dans tout le pays.

En raison de l’élan grandissant visant l’élaboration d’une stratégie nationale pour les aînés, il revient aux Canadiens ordinaires comme vous de veiller à ce que cet objectif soit atteint.