Le ministre se joint à Retraités fédéraux pour discuter de l’amélioration du mieux-être des vétérans et de leurs familles

30 novembre 2018

 

Hier, l’Association nationale des retraités fédéraux (Retraités fédéraux) s’est jointe à 20 organismes de vétérans, dont des représentants des Forces armées canadiennes et d’Anciens Combattants Canada, pour faire un travail ciblé pour améliorer la promotion, l’inclusion et la collaboration croisées, tout cela afin de veiller à ce que les vétérans, ceux qui quittent leur uniforme pour reprendre la vie civile et leurs familles obtiennent le soutien et les services nécessaires.

 

Le ministre des Anciens Combattants, l’honorable Seamus O’Regan, est venu se joindre au groupe pour répondre aux questions et conclure une journée de discussions et de collaboration fort productive. 

 

« Je ne crois pas que le gouvernement, ou notre propre ministère, détient toutes les réponses », a souligné le ministre. « Les idées viennent de salles comme celle-ci, et le point culminant pour moi est de voir les gens échanger des poignées de main et des cartes professionnelles. Cela signifie que les pratiques exemplaires sont partagées à travers le pays et que les gens travaillent en collaboration pour les vétérans et leurs familles. »

De gauche à droite : Deborah Krause, gestionnaire de la gouvernance; Simon Coakeley, directeur général; l’honorable Seamus O’Regan, ministre des Anciens Combattants; Jean-Guy Soulière, président; Sayward Montague, directrice de la défense des intérêts.
De gauche à droite : Deborah Krause, gestionnaire de la gouvernance; Simon Coakeley, directeur général; l’honorable Seamus O’Regan, ministre des Anciens Combattants; Jean-Guy Soulière, président; Sayward Montague, directrice de la défense des intérêts.
 

Les participants ont passé la journée à bâtir sur les acquis d’un travail entamé il y a plus d’un an. À l’automne 2017, l’Association nationale des retraités fédéraux a mis sur pied une initiative de communication avec les vétérans, afin d’être à l’écoute de ces derniers et de mieux comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour eux lors de leur transition de reprise de a vie civile et par la suite. Les commentaires recueillis lors d’une série de 12 forums publics et d’activités de sensibilisation en ligne ont éclairé deux rapports marquants de Retraités fédéraux, intitulés Les vétérans s’expriment et À l’écoute des vétérans,  ainsi qu’un sommet en avril 2018. Durant cet événement, plus de 50 organismes ont examiné ces rapports et étudié les obstacles au mieux-être des vétérans et de leurs familles, ainsi que leurs possibilités. Vous pouvez lire le rapport d’avril ici.


 « Dans tout cela, notre but était d’être à l’écoute des vétérans et de leurs familles et, plus récemment, de mettre sur pied un milieu de collaboration et de communication entre les organisations au service ds vétérans », précise Simon Coakeley, DG de l’Association nationale des retraités fédéraux. « Nous savons qu’aucune organisation ne peut à elle seule répondre à tous les besoins de tous les vétérans. Toutefois, en tirant parti de nos forces et en travaillant ensemble, nous obtiendrons de meilleurs résultats pour cette collectivité, qu’il s’agisse de fournir aux vétérans et à leurs familles ce dont ils ont besoin ou de travailler ensemble pour informer le gouvernement et le tenir responsable. »


« Nous avons entendu haut et fort aujourd’hui que nous avons tous beaucoup de travail à faire pour offrir des services aux vétérans et à leurs familles et pour défendre leurs intérêts », a déclaré Jean-Guy Soulière, président de Retraités fédéraux. « Avec l’élection fédérale de l’an prochain, le temps est venu de travailler ensemble, et nous avons hâte de prendre des mesures concrètes avec les partenaires que nous avons rencontrés aujourd’hui, justement pour y parvenir. » 


L’Association nationale des retraités fédéraux (Retraités fédéraux) est le plus important organisme national de défense et de représentation des membres actifs et retraités de la fonction publique fédérale, des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ainsi que des juges de nomination fédérale à la retraite, de leurs conjoints et de leurs survivants. Forte de 176 000 membres, dont plus de 60 000 vétérans et leurs familles, l’Association revendique des améliorations à la sécurité financière, à la santé et au bien-être de ses membres et des Canadiens depuis plus de 50 ans.