Le Québec élit un nouveau gouvernement

25 octobre 2018
Parlement du Québec.


Le 1er octobre dernier, les électeurs du Québec ont élu un nouveau gouvernement, un résultat qualifié par certains de surprenant.

 

La Coalition Avenir Québec (CAQ) a remporté 74 sièges à l’Assemblée nationale, qui lui ont valu une majorité importante. Le Parti libéral a été réduit à 31 sièges, ce qui représente une perte pour le parti qui a gouverné la province pendant la majeure partie des 15 dernières années. Après l’élection, le chef libéral Philippe Couillard démissionné de son poste de chef du parti et de son siège, et le député Guy Ouellette a été expulsé du caucus, faisant tomber à 29 le nombre de sièges du Parti libéral. Le Parti québécois n’a obtenu que 10 sièges, perdant même celui de son chef. Québec solidaire compte des députés élus dans 10 circonscriptions, un gain notable par rapport à la dernière élection. Toutefois, ni le Parti québécois ni Québec solidaire ne seront reconnus comme partis officiels à l’Assemblée législative, n’ayant pas élu au moins 12 députés ou n’ayant pas remporté au moins 20 % du vote populaire.

 

Peu importe le résultat final, Retraités fédéraux est fier du rôle que l’Association a joué dans cette élection. En soutenant la campagne Pour un Québec digne des aînés, Retraités fédéraux a pu s’assurer que les priorités de nos membres et de tous les aînés du Québec figurent à l’ordre du jour politique. Maintenant, le nouveau gouvernement de la CAQ devra s’assurer qu’il respecte ses promesses électorales envers les aînés.

 

« Le gouvernement du Québec a un rôle important à jouer dans l’adaptation des politiques et des systèmes publics aux besoins de la population grandissante des aînés d’aujourd’hui, tout en tenant compte de ceux de demain », a déclaré Jacques Lambert, administrateur du district du Québec.

 

Ce à quoi James Nicholson, également administrateur du district du Québec, a ajouté : « Retraités fédéraux continuera de défendre les intérêts de nos membres et de tous les aînés du Québec, afin de s’assurer que leurs besoins soient soigneusement pris en compte par le nouveau gouvernement de la Coalition Avenir Québec. »