Selon Voix vibrantes, la conversation ne fait que commencer

08 juin 2018
Voix Vibrantes.

 

L’Association nationale des retraités fédéraux et Les enseignantes et enseignants retraités de l’Ontario (ERO/RTO), des organismes qui représentent à eux deux 150 000 électeurs, se sont alliés pour lancer Voix vibrantes, une campagne destinée à influer sur des politiques visant les aînés ontariens durant l’élection provinciale de l’Ontario.

Hier, l’élection en Ontario s’est terminée après une longue campagne électorale turbulente et surprenante qui a permis à Doug Ford de former le nouveau gouvernement majoritaire de la province, avec 76 sièges. Sous la direction d’Andrea Horwath, le NPD représente l’opposition, avec 40 sièges. Les libéraux ont perdu leur statut de parti, passant de 55 à 7 sièges, et même si Kathleen Wynne a gagné dans sa circonscription, elle a quitté son poste de chef de parti tard dans la soirée. Les verts ont gagné un siège à Guelph, occupé par Mike Schreiner.

La collaboration de Voix vibrantes a aidé les candidats à comprendre les priorités des aînés et les attentes à propos du prochain gouvernement de l’Ontario, à savoir la nécessité de veiller à ce que nos collectivités soient accueillantes pour les aînés et de promouvoir l’accès, l’engagement et une meilleure qualité de vie pour les personnes âgées; que nos professionnels de la santé et des soins sociaux aient une formation et une expertise en gériatrie, essentielles pour prendre soin d’une population vieillissante; et que les mauvais traitements infligés aux aînés soient identifiés et éliminés.

« Notre travail ne fait que commencer et ceci n’est que le début des conversations que nous devons avoir avec les aînés de l’Ontario, sur les enjeux qui importent le plus », a affirmé le président de Retraités fédéraux, Jean-Guy Soulière. « Nos membres sont impatients de reprendre les conversations que nous avons eues avec les candidats au cours des derniers mois — désormais nos députés provinciaux — et de faire passer ce nouveau gouvernement à l’action. »

Au début d’avril, des membres d’ERO/RTO, de Retraités fédéraux et de collectivités se sont rassemblés à un forum public tenu au centre-ville de Toronto. Le forum était accompagné de lieux de visionnement partout dans la province. Tout au long de la campagne, Voix vibrantes a tenu les membres informés et engagés, en envoyant des centaines de courriels avec des questions pointues demandant aux partis de faire part de leur programme pour les aînés. Les positions des libéraux et du NPD ont été publiées et diffusées auprès de plus de 150 000 personnes dans toute la province, mais les réponses du Parti progressiste-conservateur ont été continuellement retardées. Le programme en cinq points du parti s’est engagé à ajouter de nouveaux lits à long terme et à prendre des mesures de soutien pour la santé mentale et le logement.

« Qu’il ait prévu ou non de les résoudre dans son programme, le nouveau gouvernement de l’Ontario doit aborder d’importants enjeux au sujet des aînés », a déclaré Martha Foster, présidente d’ERO/RTO. « Ces enjeux influent sur notre façon de vivre et de contribuer à nos collectivités, et les Ontariens s’attendent à ce que le nouveau gouvernement s’occupe de ces enjeux, pour que la participation, l’indépendance et le sentiment d’appartenance soient vraiment possibles à tout âge. »

ERO/RTO et Retraités fédéraux ont mené une campagne remarquable qui a su capter la passion des aînés pour l’amélioration et attiré l’attention du nouveau gouvernement de l’Ontario. Les deux organismes ont hâte de continuer à parler clairement et de concert avec les aînés de l’Ontario et du reste du Canada pour faire en sorte que le réseau Voix vibrantes se fasse entendre, haut et fort, par tous les ordres de gouvernement.

Pour connaître les prochaines initiatives de Voix vibrantes, inscrivez-vous à www.voixvibrantes.ca.

 

À propos d’ERO/RTO

www.rto-ero.org/fr/

Les enseignantes et enseignants retraités de l’Ontario/Retired Teachers of Ontario est un organisme bilingue et reconnu, qui œuvre pour permettre aux retraités du secteur de l’éducation dans son ensemble de mener une vie active et en santé. Ses membres proviennent de la petite enfance, des conseils scolaires, ainsi que des écoles privées et postsecondaires. ERO/RTO offre une vaste gamme de programmes de très haute qualité, des réseaux de contacts sociaux et de l’assistance à la retraite. La plupart des membres d’ERO/RTO vivent en Ontario, mais on les retrouve partout au Canada. L’organisation regroupe 46 districts en Ontario et deux en Colombie-Britannique. Avec plus de 100 000 participants, ERO/RTO possède le plus important régime d’assurance collective à adhésion volontaire, appartenant à ses membres et géré par ceux-ci, dans le secteur de l’éducation au Canada. L’ERO/RTO célèbre son 50e anniversaire cette année.

Médias sociaux : www.facebook.com/rto.ero ou @rto_ero sur Twitter

 

 

À PROPOS DE RETRAITÉS FÉDÉRAUX

www.retraitesfederaux.ca

L’Association nationale des retraités fédéraux revendique la protection des pensions et prestations durement gagnées des membres retraités de la fonction publique fédérale, des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada, des juges de nomination fédérale à la retraite, ainsi que de leurs partenaires et de leurs survivants depuis 1963.

Médias sociaux : www.facebook.com/federalretirees ou  www.facebook.com/retraitesfederaux, @fedretirees ou @retraitesfed sur Twitter.

 

- 30 -

 

Contact pour ERO/RTO :

Jim Grieve, directeur général, ERO/RTO, jgrieve@rto-ero.org, 1-800-361-9888

Contact pour Retraités fédéraux :

Sayward Montague, directrice, Défense des intérêts, smontague@retraitesfederaux.ca, 613-404-4554