Qu’arrivera-t-il ensuite?

Comme il a été présenté jusqu’ici, le cadre fédéral permet de réduire les prestations déterminées dues et d’éliminer les obligations sur les prestations déterminées. En résumé, il peut permettre à des employeurs qui offrent des régimes de retraite à prestations déterminées de les convertir en régimes de retraite à prestations cibles, avec le consentement des cotisants à ces régimes. Il y a fort peu de précisions sur les exigences touchant au consentement en ce moment.  La sécurité du revenu de retraite des personnes déjà à la retraite pourrait être touchée.

 

Certaines provinces ont déjà mis en place des régimes de retraite à prestations cibles. Dernièrement, le Nouveau-Brunswick les a instaurés pour son secteur public, le Québec les a offerts à certaines industries, comme le secteur des pâtes et papiers, et d’autres provinces, comme l’Alberta, les envisagent.

 

Ce passage du gouvernement fédéral à des régimes de retraite à prestations cibles vise les employeurs sous réglementation fédérale et les sociétés d’État. Pour le moment. Mais si le gouvernement réussit, alors tout est en place pour une réforme importante des régimes de pension au Canada, dans tous les secteurs et ordres de gouvernement.

 

Au cours des prochaines semaines, Retraités fédéraux vous tiendra au courant en effectuant une analyse exhaustive du projet de loi C-37. Assurez-vous de vous inscrire à nos mises à jour envoyées par courriel , afin de suivre l’évolution des régimes de retraite à prestations cibles et ce qu’ils pourraient représenter pour vous, à mesure que nous en saurons davantage.

L’ABC des régimes de retraite à prestations cibles